Les débuts de la ville Ciechanowiec atteigment le XIIIe siècles, c’est à dire la période où apparaissent les premières mentions selon lesquelles il existait dans cet endroit en ce temps une ville forte (défensif) appartenant à la châtellenie de Święcko. La ville a obtenu les droits municipaux, probablement au début du XVe sciècle, de la part du prince de Mazowsze Janusz Ier le Grand. La première mention de source sur un bourgeois de Ciechanowiec provient de 1434. La paroisse catholique y existe depuis 1446.

Depuis sa fondation jusqu’au XX sciècle Ciechanowiec appartenait aux nombreauses familles telles: Kiszka, Ciechanowiecki, Bremer, Jabłonowski, Ossoliński, Szczuka, Ciecierski et Starzeński. Etant donné sa position géografique, Ciechanowiec constituait un important centre commercial, routier et défensif. A cheval sur le XIVe et le XVe sciècle, une des routes la plus importante conduisant de la Mazovie á la Lituanie traversait Ciechanowiec.

Dans les anées suivantes, Ciechanowiec a été plusieurs fois detruit, pendant le «déluge suédois» (1655-1660), pendant la deuxième guerre du Nord (1700-1721), pendant la guerre polono-russe 1792 et pendant l’insurection de Kościuszko. Après le troisième partage la ville s’est trouvée, pendant très courte période, sous l’occupation de la Prusse. Aprés la fin de l’époque napoléonienne il s’est effectué le partage définitif de Ciechanowiec á la Vielle Ville la rive gauche et Nouvelle Ville sur la rive droite de Nurzec.

Le dévelppement de Ciechanowiec pendant la période des occupations etait assez rapide. Juste avant la 1ère Guerre Mondiale, la population de la ville comptait 15.000 habitants. Il s’ y trouvait cents entreprises industrielles et environ trois cents points commerciaux. Pendant la 1ère Guerre Mondiale et pendant la guerre polono – sovietique, environ 65% de la ville a été detruit et le nombre d’habitants s’est abaissé jusq’à 5.000. La lente reconstruction de Ciechanowiec après la premiere guerre a été interrompue par le déclanchement de la II ème guerre mondiale.La double occupation de la ville: soviètique 1939–1941 et allemande dans les années 1941-1944, a entrainé les destructions nouvelles. 85% de l’infrastructure urbaine a été brulé et le nombre d’habitant a diminué jusqu’á 2000 personnes.

Après la liberation, en octobre 1944, il s’est constitué à Ciechanowiec le premier Conseil Municipal National. La fondation en 1944, de la Société de Commerce et de Consommation «Jedność» ainsi que celle du Collège Municipal Mixte ont été les activités les plus importantes entreprises après la libération.Dans les annés suivantes, on a construt, entre autres (1951): l’aéroport sanitaire et on a reconstruit: l’Hôpital Municipal (1956), la pharmacie et la boulangerie (1963), la Maison des pompiers, la Maison des Livres (1956) et en 1966, le Centre National de Mécanisation; on a également entrepris la construction du barrage sur la rivière Nurzec et du centre touristique «Nurzec».

Les activités susmentionnées ont été appréciées et distinguées. Ciechanowiec a obtenu le grand prix parmis les villes de la région de Białystok dont le nombre d’habiants n’était pas supérieur á 5 milles. En 1971, par suite du concours auquel participaient toutes les villes de la Pologne, a reçu dans son groupe le titre du Maître de la Gestion, alors qu’en 1974, celui de Archimaître de la Gestion. En 1975 la ville est décoré de medaille Ordre de la Pologne Restaurée

Dans la domaine de la culture, la création, en 1962, de la Société des Admirateurs de Ciechanowiec qui pqr lq suite a mené à l’institution, en 1963, du Musée d’Agriculture Abbé Krzysztof Kluk, a été un incident d’importance. Il est á remarquer, que le Musée d’Agriculture constitue le contre des èvénements culturels et la principale attraction touristique dans notre ville.

 

 

 

pasek